Travaux de rénovation Lisieux

nos réalisations

Peinture Intérieure & Extérieur
Dégâts des Eaux
Placo & Isolation
Parquet & Vitrification
Carrelage & Faïence

Revêtements de murs

Les revêtements muraux ne servent pas seulement à décorer ou cacher les imperfections, mais également à les protéger contre la salissure et les pathologies. Il faudra donc bien choisir le revêtement en fonction de l’usage et la nature du support.

Revêtements de sols

Les revêtements de sols, comme le parquet ou autres, ne servent pas seulement à décorer le plancher, mais également à garantir son étanchéité. Son choix devra donc dépendre de la nature et l’usage de la pièce ainsi que de sa fréquence. Pour plus de renseignements vous pouvez consulter nos astuces.

Isolation

Confort et économie riment avec une bonne isolation.
Qu’elle soit intérieure ou extérieure, l’isolation est soumise à différentes normes.
On trouve par exemple:

  • La laine de verre ou roche
  • Sous-couche pour sol
  • Synthétiques
  • Panneaux isolants
  • Isolants minces
  • Autre…

Bien choisir son isolation ou être assisté par un professionnel est un bon début. 🙂

Retrouvez quelques conseils pour rénover votre bien.

Pour rénover votre bien il est nécessaire de validé et respecter certaines étapes
  • La démolition : suppression de cloisons, de cheminée ou de zones encombrantes, la démolition est la phase numéro un du processus.
  • Remise en état ou remplacement du gros œuvre : Après la destruction, la rénovation.
  • Réaliser des emplacements dans la maison :  saignées, passages de gaines, d’évacuations, créer tous les accès pour les futurs aménagements
  • Encastrer les matériels électriques et de plomberie dans les emplacements précédemment créés
  • Façade :  si la maison le nécessite, effectuer un ravalement de façade
  • L’isolation :  Mettez en place l’isolation thermique et phonique dans toute la maison
  • Plafonner :  enduire les murs et les plafonds par du plâtre, mortier ou ciment
  • Chape : Appliquer une couche de mortier sur le sol afin d’aplanir le sol et accueillir le revêtement (carrelage, parquet…)
  • Pose de revêtements de sol et de revêtements muraux (papier peint, lambris, carrelage…)
  • Pose des menuiseries (en fonction de vos choix en matière de sol et de murs)
  • Pose des peintures dans les différentes pièces

Vous projetez de rénover toute la maison ? Vous devez dans un premier temps établir un état des lieux. Souvenez-vous que dans certaines pièces, certains éléments peuvent rapidement se dégrader par rapport à d’autres. Vous devez donc repérer les pièces qui demandent des travaux d’urgence afin d’éviter que votre bien ne perde de la valeur.

Déterminez les travaux à réaliser et classez-les par ordre de priorité comme par exemple:votre toiture,l’isolation,l’électricité ext…

Après l’état des lieux vient la planification des travaux à réaliser. Mieux vaut en effet suivre un planning précis, à établir avec votre artisan, si l’on souhaite réussir ses travaux de rénovation. Ce planning vous évitera notamment le sur-dimensionnement de certains équipements comme la climatisation et le chauffage.

La chaudière sera, par exemple, remplacée après les fenêtres et l’isolation.

L’état des lieux et la planification des travaux à réaliser vous donneront déjà une idée du budget que vous devez établir. Souvenez-vous que vos efforts financiers seront bien récompensés si vous souhaitez revendre ou louer votre bien. Vous n’éprouverez également aucun regret une fois les travaux terminés, car rien ne vaut une maison où il fait bon vivre.

Intéressez-vous aux différentes aides proposées pour les travaux de réhabilitation pour alléger vos factures comme le crédit d’impôt, les subventions de l’Anah, etc.

Avant de lancer vos travaux de rénovation, assurez-vous que ces derniers respectent la législation en vigueur. Vous envisagez de réaliser des travaux d’extension dépassant les 150 m2 ? Approchez un architecte pour établir un permis de construction.

Renseignez-vous auprès de la mairie si vous comptez réaliser des travaux de rénovation lourds. Une déclaration doit être déposée avant le lancement des travaux si vous comptez :

  • Modifier le volume de l’habitation : installation d’une véranda, surélever un mur…
  • Créer ou supprimer une ouverture.

Vous souhaitez rénover durablement ? Vous devez attacher une attention particulière aux besoins actuels, mais aussi futurs des habitants de la maison. Leur confort, incluant le vôtre, doit rester votre priorité.

  • Si vous comptez rénover la chambre de vos enfants, projetez-vous dans le futur afin d’éviter d’entamer de nouveaux travaux lorsqu’ils seront adolescents.
  • N’installez une douche à l’italienne que si vous commencez à sentir un manque d’espace.
  • Assurez-vous que votre salle de bain et votre cuisine restent fonctionnelles après les travaux de rénovation.

La décoration doit aussi être prise en compte lorsqu’il s’agit d’entreprendre des travaux de rénovation dans une maison. Là encore, vous devez apprendre à doser vos envies décoratives. Assurez-vous que la décoration reste aux goûts des occupants. Épurée, contemporaine, industrielle…, il y en a pour toutes les envies.

Si vous misez sur le long terme, autant éviter les matériaux et meubles low cost. Choisir des matériaux de qualité et solides vous épargne en effet d’entreprendre d’autres travaux et donc de réaliser des économies.

Gardez toujours un œil sur le chantier une fois ce dernier lancé. Vous pouvez bien entendu le faire vous-même s’il s’agit de petits travaux. Pour les travaux de grande envergure,
Vous pouvez également vous tourner vers une entreprise générale du bâtiment.

Vos travaux sont enfin terminés ? Il est temps de faire une vérification intégrale des travaux entrepris. Vous avez remarqué quelques défauts sur le chantier ? Un procès-verbal de réception, qui clôture tout le chantier, vous permettra de noter tous les travaux mal faits.l’artisan a l’obligation de revoir tous les travaux qui ont mal été réalisés.

Notons que toutes les garanties de l’entreprise, comme la garantie décennal ou la garantie de parfait achèvement, prennent effet lorsque le PV de réception est établie

Astuces
La préparation des supports est primordiale afin que le rendu soit le plus esthétique possible et qu’il ait une tenue dans le temps.
Mur déjà peint

Si le mur est déjà peint, voici les 4 étapes de préparation :

  • Premièrement, il faut lessiver les tâches présentes
  • Puis, gratter le mur avec un outil adapté
  • Ensuite, le poncer au papier de verre
  • Enfin, appliquer une sous-couche
Mur à imperfections

De toute évidence, si le mur comporte des imperfections comme des trous ou des fissures, il est nécessaire de le réparer avant d’appliquer la peinture. Pour cela, il faudra passer une ou plusieurs couches d’enduit pour obtenir une surface lisse.

Application d’une sous-couche

Il est indéniable que l’application d’une sous-couche est indispensable dans les étapes de préparation du mur. En effet, elle prépare la surface à recevoir la peinture de finition. De plus, elle facilite l’accrochage, lisse les irrégularités et unifie la teinte. Elle sera différente en fonction du support et de son état.

La préparation est valable pour n’importe quels types de supports :

  • Peinture ancienne
  • Support brut
  • Toile de verre ou crépis
  • Peinture très brillante
  • Papier peint
  • Carrelage
Repeindre des volets en bois

Les volets sont soumis à de nombreuses agressions climatiques.  La peinture appliquée sur les volets devra donc être particulièrement résistante et les supports bien préparés pour éviter toute dégradation prématurée de la peinture.

Bien que la peinture sur bois soit évidemment possible, elle est déconseillée, le bois étant un matériau vivant. Les peintures à privilégier sont  soit acryliques soit glycérophtaliques. Les premières sèchent vite, les secondes seront lessivables et auront un plus fort pouvoir couvrant.

Pour repeindre des volets en bois :

  • Démontez-les, peindre à l’horizontal est nécessaire.
  • Poncez pour préparer le support.
  • Dépoussiérez les volets.
  • Appliquez la première couche de peinture, laissez sécher.
  • Poncez légèrement avec un papier à grain fin et appliquez la seconde couche.

Si vos volets sont peints ou lasurés, commencez par les décaper. Il en est de même avec les parties métalliques qui doivent être traitées avec une sous-couche antirouille avant mise en peinture.

Repeindre des volets en PVC

Pour repeindre des volets en PVC, utilisez impérativement des peintures spécifiquement adaptées aux plastiques.

  • Après l’avoir parfaitement dégraissée, poncez légèrement la surface à peindre pour la rendre légèrement rugueux.
  • Ensuite, appliquez une sous-couche qui permettra l’adhérence
Peindre des volets roulants

En aluminium ou en PVC, les volets roulants nécessiteront une couche primaire d’accrochage avant de passer la ou les couches de peinture de finition. Toutefois, sur des volets roulants, il faudra veiller à ne pas gêner  l’enroulement des lattes avec les couches de peinture. Aussi est-il conseillé de peindre à plat, latte par latte, pour éviter ce type de problème.   

  • Pour les volets métalliques, en alu ou fabriqués dans tout autre métal, il faudra commencer par décaper les vantaux, soit avec un décapeur chimique, soit en les sablant. Une couche de peinture antirouille, sauf sur l’alu bien sûr, est parfois nécessaire. Appliquez ensuite la ou les couches de peintures de finitions, selon leur pouvoir couvrant.
  • Les charnières recevront un traitement tout particulier : elles seront brossées à la brosse métallique, traitées, puis peintes sans gêner le mouvement de fermeture ou d’ouverture.

Quelque étapes pour la pose d’un parquet flottant

  • Nettoyez à fond le sol ou la chape en l’aspirant. La surface doit être rigoureusement sèche et stable.
  • Préparé le sol à recevoir un primaire d’accroche et mettre en place un ragréage auto lissant P3, fibré selon le support ou auto-nivelant.
  • Placez la sous-couche.
  • Placez la première lame en commençant par un coin de la pièce, en respectant le sens. Maintenez la lame à quelques millimètres du mur en utilisant les cales, et emboitez-les en frappant avec le marteau sur la calle de frappe. Lorsque vous arrivez au bout de la pièce, vous devrez faire votre première découpe. Si la dernière lame est inférieure à 40 centimètres, il vous faudra couper l’avant dernière lame afin que cette dernière ait une taille supérieure à ces 40cms, afin de garantir la stabilité du parquet.

La première rangée est la plus difficile à placer (il est utile de le faire à deux : une personne qui immobilise les lames, et l’autre qui réalise l’assemblage), après, cela rentre comme dans du beurre. Utilisez la chute de la rangée précédente pour démarrer la rangée suivante et ainsi de suite.

AVIS CLIENTS